Une définition du génie industriel

Une définition du génie industriel

Une définition du génie industriel

Beaucoup de professionnel et d’expert du secteur industriel (et d’autres secteurs) considèrent le génie industriel comme l’apogée de l’ingénierie mise à profit de la production. Plus qu’une discipline, le génie industriel peut donc être considéré comme une science à part entière qui emprunte à plusieurs disciplines : conception, optimisation, sciences physiques et mathématiques et bien évidemment, art de l’ingénierie…L’association de ces différentes disciplines permet d’élargir le cadre du génie industriel à différents secteurs (autre qu’industriel), notamment le secteur des entreprises. Si la définition globale du génie industriel au premier abord, semble ramenée à l’émergence de l’activité industrielle, il faut savoir que cette science remonte à bien plus longtemps encore.

L’histoire du génie industriel

genie-industriel.jpg

Dès le XVIIIème siècle, le secteur industriel connait un très rapide développement, notamment avec l’avènement des techniques d’optimisation mises en place par Henri Fayol ou encore Frederick Winslow Taylor. Les techniques développés par ces précurseurs de renom, combiné aux différentes percées scientifiques de l’époque, donneront naissance à aux premières formes de génie industriel.Compte tenu du potentiel évident et des nombreux avantages qu’apportent ces nouvelles techniques, celles-ci susciteront l’intérêt d’autres secteurs, particulièrement l’enseignement supérieur. Vers le début du XXème siècle, le génie industriel devient un cas d’école et pour la première fois, la discipline est enseignée dans plusieurs universités européennes.
Au fil du temps, d’autres industriels comme Laurence Gantt ou Henry Ford enrichiront la discipline avec l’apport de nouveaux concepts et techniques d’optimisation du processus industriel. Au début des années 90, la discipline s’élargira au processus d’affaires.

Les métiers de ce domaine d’activité

domaine-dactivite.jpg

Le caractère pluridisciplinaire du génie industriel constitue l’un de ses plus grands avantages. Parallèlement, les métiers de ce domaine d’activité sont aussi nombreux et englobent plusieurs compétences : ingénierie, métallurgie, génie civil, mécanique, architecture, électrique etc…
Le génie industriel nécessite aussi une certaine complémentarité de compétences. D’autres métiers peuvent ainsi faire partie intégrante du domaine : fiscaliste, comptable, planning, juriste etc…